28 octobre 2021
dentiste geneve

Quels pièges faut-il éviter chez un cabinet dentaire ?

Quels pièges faut-il éviter chez un cabinet dentaire ?

Les critères de beauté actuels tendent à désigner un sourire éclatant et des dents parfaitement blanches comme essentiels pour une bonne estime de soi. En effet, des tâches ou un émail dentaire jaune peuvent être très complexant au quotidien et susceptible de vous bloquer dans vos relations avec les autres. C’est dans ce sens, pour pallier à cette éventualité que les cabinets dentaires existent. 

Garder ses dents blanches est-ce facile ?

En réalité, il n’est pas très compliqué de garder ses dents blanches et attrayantes. Cela passe non seulement pas par une bonne hygiène bucco-dentaire mais aussi et surtout par une hygiène de vie saine comme par exemple en évitant de fumer ou en se lavant les dents après avoir consommé un repas ou certains aliments tâchant. Il faut aussi souligner que certaines maladies ou la prise de traitements médicamenteux peuvent jaunir l’émail de vos dents. Dans ce cas, un blanchiment des dents peut être une solution. Mais attention vous pouvez être exposé à des pièges chez certains cabinets. Quel peuvent être les pièges qu’il faut éviter chez un cabinet dentaire à Lausanne ? Découvrez cela dans cet article.

Préparez-vous quand vous envisagez blanchir vos dents chez un(e) Cabinet dentaire 

Le traitement de blanchiment effectué dans un cabinet dentaire sera précédé par un nettoyage complet des dents pour s’assurer que les dents sont bien lisses et propres. L’hygiéniste dentaire isole les gencives, couvre les lèvres du patient avec un baume pour lèvre pour les protéger et applique un gel concentré dans des gouttières qui sont ensuite placées sur les dents. Le gel est activé par une lumière qui permet d’accélérer le processus. À noter que les patients doivent prévoir des sessions de 30 à 60 minutes, et, si nécessaire 1 à 2 visites pour obtenir un résultat optimal.

Avant de vous blanchir les dents, un dentiste va en effet, le spécialiste vous réaliser un examen complet de votre bouche. Il peut également les détartrer afin que votre émail dentaire absorbe mieux le produit. Ce nettoyage de votre dentition, et notamment de la plaque et du tartre dentaire permettra à l’agent d’agir plus efficacement. Dans les cas de dyschromie, cela suffira parfois à retrouver une teinte plus blanche et à retirer les tâches. Vous n’aurez ensuite plus qu’à adopter une meilleure hygiène bucco-dentaire afin de conserver un sourire éclatant. Plus d’infos ici.

Un check-up d’abord !

Le piège dans lequel beaucoup de patient et cabinets tombent est que des étapes sont sautées. La première étape qu’envisage un blanchiment pratiqué par un professionnel ou à la maison c’est un check-up. L’éclaircissement dentaire doit être effectué sur des dents saines et propres. En cas de carie, il pourrait l’aggraver et nécessiter de dévitaliser la dent. Le blanchiment peut aussi accentuer l’inflammation des gencives en cas de gingivite. Ce qu’on veut, c’est soigner le sourire. Pas se défoncer les dents ni les gencives. Alors, hop, un petit saut chez le dentiste, histoire de s’assurer que tout est en ordre et que le blanchiment peut avoir lieu sans danger. 

Après un examen des dents, le dentiste vous nettoiera la bouche et vous proposera un détartrage dentaire pour une meilleure absorption du produit blanchissant, ainsi qu’un polissage éventuellement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *