24 novembre 2020
pneu

Tracteur à chenilles ou pneus?

Peu importe que vous recherchiez des tracteurs à chenilles, que vous ayez besoin de chenilles pour votre tracteur ou que vous vouliez simplement connaître la différence entre les tracteurs à chenilles et les tracteurs à roues, cet article est pour vous. Il présente les avantages et les inconvénients de chaque type et propose un verdict final pour mettre un terme au débat. Commençons par le détail de chaque type de tracteur.

Avantages et inconvénients des deux types de tracteurs

Si vous devez acheter un nouveau matériel ou opter pour des matériels agricoles d’occasion, il est important d’investir judicieusement. Examinez les avantages et les inconvénients des tracteurs à chenilles et à pneus pour avoir une meilleure idée de ceux qui peuvent répondre à vos besoins.

Les tracteurs à chenilles

Les avantages

• Une conduite plus douce sur les terrains accidentés.
• Une meilleure stabilité sur les flancs des collines.
• Une meilleure flottabilité, maniabilité et efficacité de traction sur un plus grand nombre de types de sols.
• Un couplage plus facile des outils.
• Changements de lest minimes et pas de pression de pneu à régler.
Les inconvénients

• Interférence possible de la prise de force et du crochet d’attelage lors de virages serrés.
• Contrôle de direction réduit en cas de forte charge de traction
• Conduite brutale et/ou vibrations sur des surfaces dures.
• Non compatible avec les machines de chargement et les bouteurs
• Impossible de modifier l’espacement des marches.
• Terrassement du sol et plus de dégâts aux cultures sur les extrémités des rangées.
• Un coût initial plus élevé
• Plus lent en mode de locomotion que les pneus

Les tracteurs à pneus

Les avantages

• Une meilleure rotation sous charge
• Un bon compactage
• Plus adapté pour les applications de remblayage et de chargement
• Une conduite plus douce sur les surfaces dures
• Un pilotage plus facile
• Moins de maintenance nécessaire
• Remplacement plus facile des pneus pour différentes utilisations
• Moins de coûts initiaux
• Déplacement plus rapide
Les inconvénients

• Les conditions boueuses et humides ne sont pas idéales
• Le dérapage est plus important
• Conduite plus bruyante que sur piste, sauf sur les surfaces dures
• Le coup de bond
• Risque d’aplatissement des pneus

Coût des tracteurs à chenilles et à roues

Lorsque l’on considère les tracteurs à chenilles ou à pneus, le coût est un facteur évident. Ce facteur se décompose en frais généraux initiaux, frais d’entretien et frais d’usure. Bien entendu, le coût total dépend également de la marque, du modèle et de l’année de fabrication.

Les coûts de production

En général, les tracteurs à chenilles ont un coût plus élevé que les tracteurs à roues d’une puissance similaire.

La maintenance

Vous dépenserez davantage pour l’entretien courant sur un tracteur à chenilles. Les chenilles comportent beaucoup plus d’éléments qui nécessiteront de l’attention, du nettoyage, de la réparation et de l’entretien. Et plus les composants sont nombreux, plus les coûts sont élevés.

Pour les tracteurs à roues typiques, vous devriez uniquement changer le pneu une fois qu’il a besoin d’être remplacé.

Usure et déchirure

Le remplacement d’un jeu de chenilles en caoutchouc coûtera exponentiellement plus cher qu’un ou deux pneus neufs. Les nombreuses pièces mobiles signifient également un taux d’usure plus élevé, ce qui augmente les coûts de maintenance.

Les chenilles ou les pneus sur le terrain

Comment les tracteurs à chenilles se comparent-ils aux tracteurs à roues sur le terrain ?

Conditions humides/sèches

Lorsqu’il s’agit de sols très humides, les chenilles offrent une bien meilleure traction que les pneus. Les pneus offrent une meilleure traction dans des conditions sèches, mais doivent travailler un peu plus dur sur un sol humide et peuvent parfois laisser des ornières.

Manœuvrabilité

Les tracteurs à chenilles sont plus maniables que les tracteurs à pneus. En effet, ils ont la capacité de tourner à vide sur place, ce qui est idéal pour se déplacer au bout des rangées de cultures.

La compaction

Il existe deux types de compactage des sols :
• Le compactage superficiel : directement lié à la pression par zone de contact.
• Le compactage sous-superficiel : lié au poids par essieu.

Les chenilles sont meilleures pour un compactage superficiel, mais comme les tracteurs à chenilles sont environ 20 % plus lourds que les tracteurs à roues, ils provoquent un compactage sous-superficiel plus important.

En réalité :
• Si la pression de gonflage des pneus est inférieure à 20 psi, les pneus transmettent moins de pression de contact au sol que les chenilles.
• De 20 à 35 psi, les systèmes à chenilles et à roues sont comparables.
• Si la pression de gonflage des pneus est supérieure à 35 psi, le système de chenilles a une pression de contact plus faible que les pneus.

La consommation

Le rendement énergétique dépend fortement du type de sol, du climat et de la charge.
• Béton et chaumes de blé secs (immédiatement après la récolte) : les pneus sont plus efficients.
• Sol humide et après avoir labouré et enfoui le chaume : les chenilles sont plus efficientes.
• Les tracteurs à chenilles sont plus efficients que les roues sur les charges utiles plus lourdes.

Verdict

La principale différence entre les tracteurs à chenilles et à pneus est la manière dont ils répartissent le poids et les avantages que cela représente pour vous et votre exploitation. Si vous utilisez un tracteur dans des espaces plus restreints ou dans des endroits rapprochés, et que votre sol est généralement boueux et humide, un tracteur à chenilles est plus avantageux. Dans les autres cas, y compris le prix, préférez les pneus. Quel que soit votre besoin, il est préférable d’essayer les deux types de tracteurs avant l’achat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *