29 novembre 2022
Un patient hypnotisé est-il conscient de ce qu'il se passe ?

Un patient hypnotisé est-il conscient de ce qu’il se passe ?

On ne sait pas vraiment. Les patients hypnotisés semblent être dans un état de transe, et ils ne sont pas conscients de ce qui se passe autour d’eux. Cependant, certains patients peuvent être conscients de ce qui se passe sous hypnose, mais ils ne peuvent pas réagir ou interagir avec leur environnement. La conscience du patient sous hypnose est donc très altérée. Il est important de noter que les patients hypnotisés ne sont pas inconscients et qu’ils peuvent entendre ce qui se passe autour d’eux.

Quels peuvent-être les risques ?

Certains risques de l’hypnose sont :

– Les patients peuvent ne pas être en mesure de sortir de l’état hypnotique ;

– Les patients peuvent faire des choses qu’ils ne voudraient pas faire, comme révéler des informations personnelles ou exécuter des actions suggérées par l’hypnotiseur ;

– L’hypnose peut provoquer des états de stress et d’anxiété chez certains patients.

Les accidents sous hypnose sont rares, mais peuvent arriver. Par exemple, si un patient est hypnotisé pour retina les couleurs, il peut ne pas voir un objet en mouvement et se blesser. Les patients peuvent également avoir des difficultés à respirer si l’hypnotiseur leur suggère de ne pas respirer pendant une période de temps.

L’hypnose est-elle une pratique légale ?

L’hypnose est une pratique légale dans la plupart des pays, mais elle n’est pas sans risques. Les patients doivent être bien informés sur les risques et les avantages de l’hypnose avant de se soumettre à une séance. Devenir hypnothérapeute demande du temps, il est important que ceux-ci soient formés et certifiés par un organisme professionnel reconnu. En France, l’hypnose thérapeutique est une pratique reconnue par l’ordre des médecins, sous réserve que le praticien soit titulaire d’un diplôme universitaire de médecine, de pharmacie ou de psychologie et qu’il ait suivi une formation théorique et pratique en hypnose thérapeutique d’une durée minimale de 100 heures.

Pour conclure

L’hypnose est une pratique médicale qui peut être bénéfique pour certains patients, mais elle doit être utilisée avec prudence et sous la supervision d’un professionnel de la santé.

Pour en savoir plus :

– La Fédération internationale des sociétés d’hypnose et de psychothérapie

– L’Association américaine d’hypnose thérapeutique

– La Société britannique d’hypnose thérapeutique

– L’Association française d’hypnose thérapeutique et ericksonienne

– La Fédération européenne d’hypnose thérapeutique et de psychothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *