26 juin 2022
Assurer mes appareils high-tech

Assurer mes appareils high-tech : quelques précisions à savoir

Nombreuses sont les assurances destinées à couvrir les appareils high-tech, comme les téléphones mobiles, les tablettes et les ordinateurs portables. Proposées de différentes manières par les professionnels travaillant dans le secteur, elles peuvent présenter des avantages et des inconvénients.

Vous devez en effet vous renseigner soigneusement avant de souscrire un contrat pour éviter les mauvaises surprises. Les connaisseurs donnant de bons conseils ne manquent pas. Vous pouvez entre autres vous référer à cet article pour savoir s’il faut ou pas assurer vos appareils high-tech. Détails !

Assurance via sa carte bancaire : éviter le doublon

Vous disposez des appareils high-tech chez vous ? Votre premier réflexe doit être de souscrire une assurance multirisque habitation. C’est une manière de couvrir les frais à engager en cas de sinistre, comme le dégât des eaux, le vol et l’incendie. Cependant, cette offre n’est plus valable si l’incident a lieu en dehors de votre maison, entre autres lors de votre voyage ou vos vacances, en avion et en train. En cas de vol de votre appareil dans votre voiture, il se peut que votre assurance auto intervienne aussi.

Cependant, si votre appareil high-tech est de haut de gamme, donc coûteux, c’est judicieux de souscrire une couverture digne de ce nom. D’ailleurs, l’assurance pour les appareils nomades est dans la plupart des cas proposée lors de l’achat.

Néanmoins, n’oubliez pas de vérifier la porte de l’assurance accessible via votre carte bancaire internationale. Si celle-ci couvre vos produits high-tech sans exception et n’importe où, vous n’avez plus à souscrire un contrat spécifique pour vos appareils. Cette vérification vous permet en effet d’éviter les doublons d’assurance.

Assurance pour les appareils high-tech : quels sont les sinistres couverts ?

Si vous vous demandez « comment assurer mes appareils high-tech ? », votre première attitude est de vérifier tous les sinistres concernés par la couverture proposée par l’assureur. Cela vous renvoie donc à vous renseigner soigneusement sur les avantages qui découlent d’un contrat. Il est donc fortement recommandé de lire attentivement le contenu de la clause avant de la signer, ne serait-ce que pour savoir tous les cas de sinistre pris en charge par l’assureur.

Si vous trouvez par exemple dans le contrat la possibilité de couvrir le vol sans en donner plus de détails, tous les types de cet incident seront donc pris en charge. Cependant, il existe certains contrats qui mettent plus de précisions, comme quoi seuls les vols après agression sont couverts. Dans ce cas, les règles sont plus restrictives et vous serez obligé de fournir des preuves attestant le fait que l’événement s’est déroulé complètement indépendant de votre volonté.

Aussi, il faut vérifier les cas pris en compte dans la couverture liée à la casse. Vous allez surtout vous intéresser aux éléments de l’appareil couverts, comme les touches, les commutateurs, l’écran et la batterie.

Cependant, en cas de non-satisfaction, vous pouvez vous servir de la loi Hamon pour avoir droit à la résiliation de votre contrat d’assurance pour vos appareils high-tech. Vous allez ainsi pouvoir choisir un autre qui répond mieux à vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.