4 août 2020
Assurance de prêt

Les nouveaux règlements pour une assurance de prêt

Afin de mieux protéger les consommateurs et leur assurer un crédit moins cher, différents dispositifs ont été mis en place touchant particulièrement le domaine de l’assurance crédit. On parle notamment de la possibilité de changer d’assurance tous les ans ou encore d’opter pour une couverture autre que celle proposée par la Banque. Aussi bien pour les nouveaux emprunteurs que pour ceux qui ont déjà un crédit en cours, voici les bons à savoir sur ces nouveaux règlements.

Optez pour d’autres offres que celle de la banque

Pendant des années, les banques étaient les seules maitresses des crédits immobiliers et prêts à la consommation. Elles exigeaient une assurance de prêt qui devait être souscrite dans leur mur et qui impactait lourdement sur le TAEG du contrat de crédit. En effet, s’assurant un monopole, elles pouvaient proposer des offres pour le moins exorbitantes. C’est désormais révolu !
Grâce à la loi Lagarde, il est possible de demander une délégation assurance. C’est le principe selon lequel vous allez choisir une assurance auprès d’une entreprise spécialisée. Ce qui, pour certains emprunteurs, peut couter moins cher et être plus avantageux que de se restreindre aux offres des banques. Les prestations des entreprises d’assurance sont aussi de bonnes qualités, mais peuvent vouter moins chers, et notamment, pour ceux qui ne correspondent pas aux profils types des banques : avec un petit revenu, voire au chômage, les CDD, les moins de 30 ans, etc.

Changer d’assurance tous les ans sans pénalités : les conditions

En outre, grâce à la loi Hamon et le dispositif Bourquin vous avez aussi la possibilité de changer d’assurance tous les ans, et ce, sans pénalités. Pour ce faire, vous devez attendre la date d’anniversaire du contrat et prévenir les assureurs 3 mois avant la date de résiliation. Le délai de préavis prend en compte les week-ends et les jours fériés.
Changer mon assurance de prêt immobilier n’a pas été une décision facile. Il a fallu passer par plusieurs étapes pour être sûr de faire le bon choix et pour réussir à convaincre les prestataires. Pour éviter justement de vous tromper de nouveau de contrat d’assurance, un conseille : passez par une simulation d’emprunt et un comparatif en ligne pour être sûr de trouver la meilleure offre adaptée à vos besoins et à votre profil. Ce n’est qu’après cette étape que vous devez faire la demande de résiliation que vous devez envoyer à l’assureur.

L’importance de l’assurance crédit immo

Bien choisir votre assurance crédit immo est le gage de la réussite de votre demande d’emprunt. Car, quand bien même la renégociation serait possible, les banques restent assez exigeantes quant à la qualité des couvertures. Il en va tout de même de la garantie du parfait payement de la dette. Afin de choisir votre assurance, vous devez notamment vous baser sur les couvertures proposées par les banques : décès, accidents, pertes d’emploi et de revenus temporaires ou définitives, etc.
En outre, vous devez savoir que l’assurance prêt immo peut avoir des incidences sur le coût de votre crédit. Si vous avez par exemple souscrit à la couverture de groupe proposée par les banques, vos mensualités seront optimisées dans la mesure où vous allez devoir régler les primes d’assurance en plus des taux et du capital à rembourser. De même, si vous avez choisi une assurance individuelle, vous aurez des échéanciers à respecter. Ce qui peut impacter sur votre niveau de vie en général.
Enfin, malgré les nouveaux dispositifs mis en place, une assurance emprunteur vous engage tout de même pendant 1 an minimum. Autant donc bien le choisir en comparant non seulement les primes, mais aussi la qualité des services proposés et la rapidité des recouvrements en cas de besoin.

One thought on “Les nouveaux règlements pour une assurance de prêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *